LE DROIT DE L'AUTOMOBILE

Une automobile, ou voiture (Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un moteur. Ce véhicule est...), est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un moteur (Un moteur (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par...) est un dispositif transformant une énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la...) non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par...).

Ce véhicule est conçu pour le transport (Le transport, du latin trans, au-delà, et portare, porter, est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu...) terrestre de personnes ou de marchandises, elle est équipée en conséquence.

C'est un des moyens de transport (Le transport, du latin trans, au-delà, et portare, porter, est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu...) les plus répandus actuellement sur la planète (Selon la dernière définition de l'Union astronomique internationale (UAI), « une planète est un corps céleste (a)...).

Le droit automobile est un domaine juridique qui est assez large malgré ce que l'on pourrait croire.

En effet, un avocat du droit automobile à Marseille pourra traiter un cas de contestation d'une infraction tel qu'un radar automatique ou un excès de vitesse mais également vous défendre lors d'un litige avec votre garagiste ou votre assurance automobile.

Le droit automobile également appelé droit de la circulation routière

Il englobe les litiges avec votre concessionnaire ou revendeur voire même le constructeur lors de l'achat d'un véhicule. Dans le cas d'un accident ou les assurances automobiles se renvoient la balle, un avocat du droit automobile peut également vous venir en aide. Il est important de signaler que conduire sous l'effet de l'alcool est interdit.

La limite légale concernant l'alcoolémie au volant en France est de 0,5 gramme par litre de sang. Entre autre, selon le type d'infraction commise, le détenteur du permis à point peut perdre de 1 à 6 points. La perte de points sur son permis de conduire peut aller jusqu'à 8 points d'un coup mais jamais plus.

Ce qui est remarquable que de que nombreuses personnes se sont rendu compte qu'elles pouvaient se faire de l'argent en vendant les points de leur permis de conduire.

Tout simplement  en endossant les infractions commises par un autre. Cependant, en ce qui concerne les radars automatiques, la procédure en droit automobile est contraire aux exigences posées par la Cour de Cassation (La Cour de cassation est la plus haute juridiction de l'ordre judiciaire français) et le Conseil d'Etat (Le Conseil d'État est conseiller du gouvernement français, il examine notamment les projets de lois et d'ordonnances) et le retrait de points est parfois opérés sans même que la contravention soit payée.

Par conséquence, l'annulation de ces retraits de points devrait être possible si un recours est opéré correctement.